Pierre TO ROT (1916-1945)

0

Il naît en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans une tribu fraîchement convertie au catholicisme. Durant la seconde guerre mondiale, les Japonais persécutent les catholiques et veulent ramener les populations à la polygamie. Pierre To Rot, lui-même marié, meurt martyr pour sa foi et le sacrement de mariage. Pour L’Homme Nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

    1. Mademoiselle, vos compliments me font un peu rougir mais je les accepte bien volontiers. Pas question de chercher des poux à ce saint papou qui a su mourir pour Dieu, pour son peuple et pour ce beau sacrement de mariage. D’ailleurs, cela n’engage que moi, Pierre To Rot, on peut bien le prier… et l’imiter, jusqu’au martyre s’il le faut, comme il l’a si généreusement fait.