Louis VEUILLOT (1813-1883)

0

Journaliste et écrivain. Il se convertit après un voyage à Rome et jure de se consacrer entièrement à la cause du catholicisme ultramontain. Ardent défenseur de la doctrine et du Saint-Siège, il est un farouche adversaire du libéralisme : “Il n’y a pas plus sectaire qu’un libéral”. Pour L’Homme Nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *