Il est né à Villers-Cotterêts. Écrivain d’abord proche des romantiques et tourné vers le théâtre, il écrit des vaudevilles à succès et des drames historiques. Auteur prolifique, il s’oriente ensuite vers le roman historique qui lui vaudra la renommée qu’on lui connaît, notamment avec “Les trois mousquetaires”.

Alexandre DUMAS (1802-1870)

innocent_michel_deon

Écrivain, romancier, dramaturge et académicien, Michel Déon, de son vrai nom Édouard Michel,  naît en 1919. Pendant l’Occupation, il est secrétaire de l’Action Française auprès de Charles Maurras. Après la guerre, il fera des voyages qui nourriront constamment son œuvre. Il est apparenté au mouvement des Hussards. Pour Livr’Arbitres.

Michel DÉON

Écrivain, poète et homme de théâtre. Il naît dans une famille catholique allemande. Devenu jeune homme, il s’intéresse à la psychanalyse et à l’hindouisme. Sur le plan littéraire, il s’oriente vers l’expressionnisme et le dadaïsme, mais revient à l’étude du christianisme de 1920 jusqu’à sa mort. Pour L’Homme Nouveau.

Hugo BALL (1886-1927)

Écrivain russe dissident ayant vécu une dizaine d’années au Goulag.  Il obtient le Prix Nobel de littérature et en 1974, est expulsé d’URSS.  Exilé en Suisse et aux États-Unis, il dénonce le “matérialisme occidental” et loue la spiritualité orthodoxe. Après la Glasnost, il retourne en Russie en 1994. Pour L’Homme Nouveau.

Alexandre SOLJENITSYNE (1918-2008)

Écrivain prolifique, dramaturge et nouvelliste. Ses œuvres sont souvent adaptées au cinéma, au théâtre et à la télévision. Politiquement inclassable, il est vivement critiqué, notamment pour avoir pris la défense de ses amis Brasillach, Bardèche et Céline. Il fait néanmoins parti des auteurs les plus populaires. Pour Livr’arbitres.

Marcel AYMÉ (1902-1967)

Auteur important de la seconde moitié du XXe siècle, bousculant les conventions littéraires.  En 1984, avec L’Amant, elle obtient le prix Goncourt et une reconnaissance mondiale. Elle est aussi dramaturge, scénariste et cinéasta. Pour Le Magazine des Livres.

Marguerite DURAS (1914-1996)