Félix (1861-1950) et Élisabeth (1866-1914) LESEUR

0

Un couple très uni malgré l’anticléricalisme de Félix. Face aux objections de son mari, Élisabeth approfondit sa foi et, éprouvée par la maladie, entre dans la voie mystique. Elle meurt saintement, suscitant ainsi la conversion de Félix qui découvrira et publiera son testament spirituel écrit à son attention. Pour L’Homme Nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *