Écrivain autrichien, il fut membre du cercle de la « Jeune Vienne », un regroupement d’artistes autrichiens. Son roman : Le Jardin de la connaissance fait autorité. Entre les deux guerres, il évolue vers une pensée chrétienne conservatrice, proche des penseurs monarchistes français tels que Joseph de Maistre ou Louis de Ronald.   http://www.hommenouveau.fr/      

Leopold ANDRIAN (1875-1951)

Ttulaire d’une maîtrise de philosophie, diplômé de l’Insead, il avait réalisé la première partie de son parcours au sein du groupe Volkswagen, avant d’entrer chez Citroën en 1994. D’abord responsable des ventes France, il avait été promu l’année suivante directeur du commerce France.

Jean JACQUEMART (1945-2007)

Président de l’Institut Coppet et membre du conseil d’administration de l’Institut Turgot. Il est professeur de philosophie, diplômé de l’Université Paris-Sorbonne, co-auteur de “Culture Générale” (Pearson) et de “Un chemin de liberté, la philosophie de l’Antiquité à nos jours”, (Berg International). Pour Les Enquêtes du Contribuable.  

Damien THEILLIER

Philosophe et historien des idées politiques français né en 1949. Il est professeur de philosophie politique et sociale. Il a aussi publié des études sur les problèmes contemporains de l’éducation et de la pédagogie. Pour Les Enquêtes du Contribuable.  

Philippe NEMO

Elle épouse Alexandre Burjan en 1909. Tous deux, d’origine juive, se convertissent au catholicisme suite à l’hospitalisation d’Hildegarde chez des religieuses. Sa santé restant précaire, elle devient mère d’une fille unique au péril de sa vie. Elle s’investit socialement et politiquement pour les femmes les plus vulnérables. Pour L’Homme Nouveau.    

Hildegarde BURJAN (1883-1933)

Philosophe allemand, il obtient son doctorat en 1914. Du néo-kantisme, il passe à l’existentialisme chrétien. Pour  avoir lu Mein Kampf, il s’oppose à Hitler dès 1933. Atteint d’un cancer en 1938, il décède deux ans plus tard. Pour L’Homme Nouveau.

Peter WUST (1884-1940)

Philosophe existentialiste allemand d’origine juive. Proche du christianisme, il est en désaccord sur certains points comme la morale familiale et le suicide. Converti au catholicisme en 1942, il détruit le poison qu’il gardait en cas d’arrestation par la Gestapo. Il meurt au camp d’Oranienburg en 1944. Pour L’Homme Nouveau.

Paul-Louis LANDSBERG (1901-1944)

Écrivain catholique allemand et figure importante de la résistance intérieure au nazisme. Surveillé par le régime, il est condamné au silence mais participe au réseau de résistance La Rose Blanche que la Gestapo finira par démanteler. Pour L’Homme Nouveau.  

Theodor HAECKER (1879-1945)

Phénoménologue, ontologue et esthéticien polonais.  Il passe sa thèse avec Edmund Husserl sur « Intuition et intellect chez Henri Bergson ». Il correspond plusieurs années avec Edith Stein. Considéré comme le fondateur de l’esthétique phénoménologique, il obtient une chaire de professeur en 1934. Pour L’Homme Nouveau.

Roman INGARDEN (1893-1970)

De son vrai nom Georg Philipp Friedrich, Freiher von Hardenberg. Novalis est un poète, romancier, philosophe, juriste, géologue, minéralogiste et ingénieur des Mines allemand. Il compte parmi les plus éminents du premier romantisme d’Iéna. Pour L’Homme Nouveau.

NOVALIS (1772-1801)