Bienheureux Noël PINOT (1747-1794)

0

Prêtre angevin ordonné en 1770. Réfractaire à la Constitution civile du clergé en 1791, il est condamné à vivre dans la clandestinité. Arrêté le 8 février 1794, il est guillotiné le 21 février suivant, en habits liturgiques, récitant les premières prières de la messe : “Introïbo ad altare Dei…” Pour L’Homme Nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *